La fameuse recette secrète des bananes flambées de Christophe (sans matières grasses ni sucre ajouté)

Publié le 13 Décembre 2009

Que faire lorsque vos bananes font la tête dans votre corbeille de fruit ? Des fois, je soupçonne Christophe de faire exprès de ne pas les manger afin de pouvoir réaliser sa fameuse recette :

Bananes flambées sans matières grasses ni sucre ajouté.

 

les ingrédients :

* 4 bananes bien mûres, à la peau bien noire...
* une gousse de vanille (2cc d'extrait de vanille, mais c'est moins joli, il n'y a pas les petits points noirs sur les bananes ...)
* un verre à liqueur de rhum brun
* rouleau de canelle (pas nécessaire mais bon)

la recette :

Prendre les bananes, les couper en deux dans le sens de la longueur. Placer délicatement les demi bananes au fond d’un moule à cake revêtu de Téflon (anti-adhésif).

Prendre un gousse de vanille, extraire la pulpe de la gousse.
Prendre un verre à liqueur de rhum brun. Le vider dans une petite casserole.  Porter le rhum à ébullition. Faire flamber le rhum jusqu’à disparition de flammèches bleues en remuant la casserole.

Incorporer et diluer la pulpe (à défaut de gousse de vanille, prendre 2 cuillère à café rase d’extrait de vanille) dans le résidu de rhum.

Verser le rhum vanillé sur les bananes. Mettre au four très chaud (th 7) le tout pendant 10 minutes. Les bananes ayant rendus leur jus, sortir les bananes et les placer dans des assiettes et réserver les.

Récupérer le liquide des bananes et le mettre à caraméliser dans la casserole ayant servi pour le rhum avec un rouleau de cannelle. Délayer jusqu’à obtenir un caramel de banane assez liquide. Verser équitablement sur les bananes. C’est prêt. Servir chaud.

Hiver-2009 9857

Pour ceux qui ne sont pas au régime, Christophe a aussi dans ses cartons la même recette mais avec une tonne de beurre et de sucre. C'est à tombé par terre. Mais là, la recette est vraiment secrète...

Rédigé par Manue

Publié dans #Les recettes de Christophe et Manue

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article