Déco de Noël

Publié le 23 Novembre 2011

J'ai craqué pour un faux sapin. Il était si beau dans le magasin, sous les éclairages, entouré de ses petits copains qui savaient si bien mettre en valeur ses fausses épines et sa belle couleur verte... Ses courbes régulières, son sommet bien garni (j'ai toujours été frustrée par le haut d'un sapin, une tige unique de 50cm sans rien.), sa hauteur et sa douceur, tels sont ses atouts.

Imaginez, plus d'épine à aspirer tous les jours, plus de branche qui pendouille sèche au bout d'à peine 1 semaine, plus de pied branlant qui donne un sapin toujours incliné jamais vertical. J'aime la verticalité.

 

Mais je n'avais aucune idée de comment cela se présentait. J'imaginais naïvement qu'on prenait le sapin, qu'on le mettait dans une housse et zou, direction le salon après être passé à la caisse.

Et bien non. Les néophytes (dont j'étais) apprendront qu'un sapin synthétique s'achète dans un carton de forme parallèlépipédique. Etonnant !

C'est du lourd. 

 

P1000603

 

J'ai appris aussi qu'il fallait l'assembler. Cool !!

Comme un légo, il faut emboîter les branches dans le tronc et ensuite il faut mettre en forme chaque branche, écarter les épines. Lucie est la championne, mais tout le monde a participé.

 

P1000611 

Le résultat est plus que satisfaisant. On voit que ce n'est pas un Nordman, mais il a une jolie forme et un rendu très naturel. Il n'y a plus qu'à le décorer.

Le dernier détail qui ne manque pas de me séduire, c'est que les décorations de Noël vont pouvoir rester plus longtemps en place.

 

P1000615

 

Voilà le résultat :

 

110901-automne 4406

Rédigé par Manue

Publié dans #La vie à Provins

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article