Week end médiéval

Publié le 27 Juin 2009

Ce week-end nous recevons du monde à Provins : d'abord, Fabienne, Lionel avec Quentin et Thomas et ensuite Cécile avec Fantin et Adèle.
Un temps magnifique est prévu. Nous avons concocté un programme idéal pour touristes férus de chevalerie.


Pour commencer, Samedi après midi, le spectacle des aigles ou l'histoire de la légende de Bavon.


Comme son nom ne l'indique pas, il n'y a pas que des aigles dans le spectacle des aigles : il y a toutes sortes de rapaces qui volent parmi le public. C'est très impressionnant.

 

Dans la soirée, un petit barbecue et dîner dehors.



Le lendemain, c'est le petit déjeuner dehors.


Les enfants se régalent. Cela fait une jolie brochette. Même Adèle du haut de ses 2 ans participe activement. Le bac à sable est légèrement trop petit.


Nous partons ensuite pour la roseraie de Provins où il fait bon courrir dans les allées, se perdre dans le labyrinthe, et se reposer dans les transats.

   

On peut aussi sentir toutes les variétés de rose, les anciennes, les modernes. A cette époque, elles sont toutes fleuries, c'est magnifique.


Voilà, c'était la visite pour les adultes. L'après midi nous sommes allés voir (pour la 3ème fois) la légende des chevaliers. Avec l'expérience, nous savons maintenant où se placer afin d'avoir la meilleure vue sur le spectacle sans avoir trop peur...
Etienne étudie le programme attentivement, pour vérifier si Thorvak le méchant est toujours à l'affiche.


Cependant sa préférence va maintenant vers Thibaut de Champagne, le valeureux chevalier qui revient des croisades en ramenant une rose pour sa belle dame Blanche.
Il doit avoir chaud sous son armure ...



Et pour finir ce week-end chevaleresque, rien de tel qu'une bonne crèpe sur la place du châtel. Voici la brochette de petits gars : Thomas, Etienne, Quentin et Fantin. Adèle la plus petite et Lucie la plus grande sont en minorité ...


Voilà un excellent week-end à refaire ...
 

Rédigé par Manue

Publié dans #La vie à Provins

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article